8 millions de conducteurs voient mal au volant

By
août 24th, 2012

Category: Documentaires, santé

Un automobiliste sur cinq a un défaut visuel mal corrigé. L’Association pour l’amélioration de la vue incite les conducteurs à faire contrôler leur vue. 1 million d’entre eux ne l’a jamais fait.

Les vacances sont terminées et pour ce dernier week-end du mois d’août de nombreux automobilistes seront sur les routes de France. Pour la majorité d’entre eux, ils connaissent parfaitement les règles de sécurité : boucler sa ceinture, s’arrêter toutes les 2 heures, respecter les limitations de vitesse. Mais combien sont-ils à avoir fait contrôler leur vue ? C’est précisément ce qui inquiète l’AsnaV (l’Association nationale pour l’amélioration de la vue) qui rappelle que pour conduire en toute sécurité, de la même façon que l’on prend rendez-vous chez le garagiste pour vérifier le moteur de sa voiture avant de se lancer sur la route, il est primordial de faire contrôler son acuité visuelle. D’après l’association, 1 automobiliste sur 5 a un défaut visuel non ou mal corrigé.

L’AsnaV vient de publier son dernier baromètre de la santé visuelle et les résultats indiquent que les Français sont bel et bien soucieux de leur vue. En revanche, leur connaissance en matière santé visuelle reste limitée. D’après ce sondage, plus de 40% d’entre eux pensent pouvoir détecter eux-mêmes un problème de vue et 75% des porteurs de lunettes ou de lentilles interrogés ne connaissent pas précisément leur correction visuelle. Plus grave encore pour les spécialistes, environ 1 million de Français au delà de 16 ans n’ont jamais fait contrôler leur vue.

Même si l’on pense avoir des yeux de lynx, surtout après 30 ans, il est indispensable de consulter au moins une fois dans sa vie un ophtalmologiste. Parce qu’en dehors des problèmes classiques de vue, d’autres maladies visuelles peuvent rendre la conduite dangereuse : des décollements de rétine, certaines anomalies au niveau des yeux notamment chez les patients hypertendus ou diabétiques ou encore des glaucomes.

Enfin, même si porter ses lunettes ou ses lentilles lorsque l’on conduit semble une évidence, nombreux sont ceux qui les oublient au volant. D’après l’AsnaV, plus de 40% des porteurs ne mettent pas leurs lunettes de façon permanente en conduisant même si la majorité en ont réellement besoin. « Mais les lunettes au volant, cela dépend quand même du trouble visuel dont souffre la personne, précise le Dr Charles Mercier-Guyon. Pour quelqu’un qui a une légère myopie associée à une presbytie et qui porte des verres progressifs, ce type de verres peut apporter un certain inconfort et il faut en tenir compte. Bien entendu, quand la myopie dépasse 2 dixièmes, là il est impératif d’avoir une correction pour conduire» ajoute le médecin. D’ailleurs d’un point de vue juridique, en cas d’accident par exemple, si la personne en cause ne portait pas ses lunettes, ce qui compte pour les assurances ce n’est pas le fait que l’on porte des lunettes d’habitude, c’est le fait qu’il y ait écrit « verre correcteur » sur le permis de conduire.

Pour ceux qui seront sur la route ce week-end, il est certes un peu tard pour consulter un ophtalmo avant de prendre le volant. Cependant avant un long trajet, il est possible de faire contrôler sa vue chez n’importe quel opticien. Il peutr réaliser un test rapide pourvérifier que tout va bien. Si ce n’est pas le cas, il ne vous restera plus qu’à laisser le volant à votre conjoint par exemple, et bien sûr à prendre un rendez-vous dès la rentrée.

source : pourquoi-docteur.nouvelobs.com


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :