Arnaud Montebourg et Adriana Karembeu pour inaugurer l’extension d’ATOL à Beaune

By
août 21st, 2012

Category: Business

Beaune va inaugurer en grandes pompes l’extension du site logistique de l’opticien  ATOL, lundi 27 août. Outre le retour de la très médiatique Adriana Karembeu (elle était venue en février pour l’annonce de l’extension avec Xavier Bertrand, Ministre du travail alors, NDLR), Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement Productif, est annoncé également et de manière très officielle. A noter qu’outre le Député-maire de Beaune, Alain Suguenot, Eric Plat, PDG du groupe et Philippe Peyrard, son DG, seront également présent. Pour mémoire, le site actuel emploie 115 personnes et espère franchir la barre des 150 prochainement

source : infos-dijon.com

Le réseau coopératif d’opticiens étend pour 3 millions d’euros son site national de logistique et de montage implanté  a Beaune.

Le réseau d’opticiens Atol, organisé en coopérative (375 millions d’euros de chiffre d’affaires, 215 salariés hors les 800 points de vente indépendants), investit 3 millions d’euros pour accroître son site implanté à Beaune (Côte-d’Or) en mai 2007. Opérationnelle en juin, cette extension de 1 300 m²  permettra d’agrandir l’atelier de taillage des verres et de montage des lunettes qui fonctionne en 2X8 et atteint la saturation. Elle favorisera aussi l’installation d’un laboratoire de tests et de la cellule de coordination des sous-traitants de la vallée lunetière de Morez (Jura).

« Sur les 750 000 paires de lunettes que nous commercialisons par an, plus du quart des montures est fabriqué dans le Jura. Une stratégie que nous voulons encore renforcer pour nos quatre marques propres afin d’améliorer la qualité et la traçabilité », explique Philipe Peyrard, le directeur général délégué d’Atol.

50 nouveaux points de vente par an

L’enseigne collabore avec une vingtaine de lunetiers jurassiens et n’hésite pas à co-investir, voir investir, chez eux dans des équipements industriels très performants. Elle consacre, en outre, chaque année entre 1,5 et 2 millions d’euros dans le développement de nouveaux produits. Le site beaunois emploie aujourd’hui 115 personnes et devrait friser les 150 à terme. « Nous bénéficions d’une croissance nette de nos points de vente de 50 unités en moyenne par an », justifie Philippe Peyrard qui se félicite par ailleurs de pouvoir tailler les verres et monter les lunettes sur place pour « un coût presque équivalent à celui facturé dans des pays low cost, comme la Chine ».

source : usinenouvelle.com


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :