Carl Zeiss vision dans le flou à Fougères (35)

By
juillet 2nd, 2013

Category: Verres

Carl ZEISS Vision

Le fabricant de verres ophtalmiques, situé à Fougères (35), perd son plus gros client. Il lui demande un délai supplémentaire pour s’organiser.

À quatre mois de la fin du contrat, la nouvelle est tombée : la division Carl Zeiss vision – n° 2 du verre ophtalmique- du géant allemand Carl Zeiss perd l’un de ses plus gros clients, GrandVision BV. Cette société de distribution passait commande de verres de lunettes pour livrer, en France, les opticiens des enseignes Grand Optical et La Générale d’Optique.

Cela ne rappelle pas des bons souvenirs aux salariés du deuxième plus grand site de fabrication du groupe, situé à Fougères (Ille-et-Vilaine), où ont déjà eu lieu deux plans de départs volontaires en 2009 et 2010. « Il y a huit ans, nous étions 700. Aujourd’hui, nous sommes 440. Mais depuis quelques temps, l’activité s’était stabilisée », observe Jacques Thiébaut, délégué CGT. Pour se démarquer de la concurrence, l’usine bretonne a en effet beaucoup investi. Et bien négocié son virage vers une production haut de gamme. Malgré cela, elle n’a pas fait le poids face à un concurrent japonais, et elle perd « un client qui représentait 40 % de son activité », selon la CFDT.

Pour permettre à la société de se réorganiser et afin d’atténuer « autant que possible l’impact sur l’emploi », Carl Zeiss vision a demandé à son client de prolonger ses relations commerciales. « Nous travaillons ensemble depuis 25 ans et compte tenu de notre dépendance économique, nous souhaiterions avoir un délai supplémentaire » précise Nicolas Sériès, PDG. Malgré le coup de massue, le verrier ne change pas de cap : « On garde notre stratégie : travailler avec un maximum de clients, Français, indépendants et coopératifs, afin de pérenniser l’activité. »

Claire ROBIN.

Ouest-France


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :