30934

C’est dans le cadre de l’opération « collecte de lunettes » que les élèves du collège Lafayette du Puy-en-Velay ont reçu ce mercredi 13 novembre Sokny Pheap, enseignante au Cambodge.

Depuis une quinzaine d’années déjà, l’association altiligérienne Éducation solidarité Cambodge œuvre pour le développement des relations entre la France et le Cambodge, en favorisant notamment les échanges entre enseignants, formateurs d’enseignants et écoles des deux pays.

Une deuxième édition

Déjà mené en 2011, le projet « collecte de lunettes » a vu se dérouler cette année sa deuxième édition, grâce à l’implication des classes de 5e du collège Lafayette du Puy-en-Velay, de Martine Le Bigot et de Monsieur Montagne, respectivement documentaliste et professeur d’histoire-géographie de l’établissement, en partenariat avec la Mutuelle générale de l’Éducation nationale, la boutique Atol du Puy-en-Velay et l’École supérieure du professorat et de l’Éducation (ESPE, anciennement IUFM).

Près de 1000 paires de lunettes

Depuis le 20 octobre, les jeunes du collège Lafayette ont ainsi recueilli près d’un millier de paires de lunettes, lesquelles seront distribuées dans un établissement scolaire cambodgien, après avoir été révisées par l’opticien ponot. Trois étudiants de l’ESPE accompagnés de leur formatrice seront chargés d’acheminer cette marchandise.

Premiers contacts avec le Cambodge

Une quinzaine d’élèves de 5e parmi les plus impliqués dans ce projet étaient réunie ce mercredi 13 novembre pour accueillir Sokny Pheap, professeur de français et formatrice d’enseignants au Cambodge. Cette dernière leur a présenté son pays, ses coutumes et son système éducatif. Les jeunes ont quant à eux réalisé une lecture de contes traditionnels, avant de prendre part à une séance d’initiation à l’écriture et à la langue maternelle de leur invitée.

679

source :mon43.fr

Black_kid_wearing_glasses

La Fondation Siemens a décerné cette semaine les prix de son initiative « Empowering people. Award » pour récompenser les meilleures inventions qui permettent d’améliorer la vie des gens dans les pays en voie de développement, en proposant des solutions durables.

Une liste de 23 finalistes avait été dégagée après examen des 800 candidatures provenant du monde entier. Les 3 inventions jugées les meilleures sont les suivantes :

1/ OneDollarGlasses

L’Allemand Martin Aufmuth a reçu 50.000 euros pour son invention de paires de lunettes à 1 dollar la paire. Les lunettes sont composées d’un fil d’acier léger mais très robuste et de deux verres en plastique incassable. Les montures sont fabriquées localement grâce à une cintreuse innovante qui a été spécialement développée à cet effet et qui fonctionne sans énergie électrique. Le kit de base comprend un outil de formation pour les opticiens. Environ 150 millions de personnes qui n’avaient pas les moyens d’acquérir une paire lunettes jusqu’à présent auront désormais la possibilité de remédier à leur déficience visuelle et elles pourront étudier ou travailler.

2/ Makapads

 

Le deuxième prix, une somme de 30.000 euros, a récompensé le docteur Moses Kizza Musaazi de l’Ouganda pour ses serviettes hygiéniques Makapads. Les serviettes hygiéniques Makapads, fabriquées à partir de matériaux naturels (fibres de papier, papyrus), sont biodégradables. Elles sont 50% moins chères que les serviettes traditionnelles, offrant ainsi une alternative abordable à de nombreuses femmes des pays en voie de développement, qui étaient parfois condamnées à rester chez elles et à ne pas pouvoir travailler ni étudier au moment de leurs règles, faute de solution. Comme elles sont produites localement, elles contribuent également à la création de nouveaux emplois.

3/ Jompy

 

Le Britannique David Osborne de la société Celsius Global Solutions a remporté le 3ème prix de 20.000 euros avec son chauffe-eau Jompy. Il s’agit d’un dispositif composé d’une bobine en forme de disque plat qui se pose sur le foyer utilisé pour la préparation des repas, et qui chauffe l’eau provenant d’un récipient qu’on aura connecté au préalable au moyen d’un tuyau. L’eau chaude en sortie est canalisée dans un second récipient. Les utilisateurs peuvent donc simultanément cuisiner et faire chauffer de l’eau. La température atteinte permet de détruire les bactéries nuisibles et l’eau ainsi chauffée peut être ensuite utilisée pour la boisson, la cuisine ou la toilette. Ainsi, l’énergie du foyer est utilisée de manière plus efficace, ce qui permet de réduire les coûts de combustible pour les familles les plus pauvres, qui disposent ainsi d’une solution pour assainir l’eau.

source : express.be

p20_224

Pour les habitants du désert, les soins ophtalmologiques sont hors de portée. Le plus proche ophtalmologue se trouve, en effet, soit à Guelmime, Tiznit ou Agadir, ce qui représente des frais très lourds à engager

D’UN côté, une motivation et un slogan: «Le Sahara à perte de vue». De l’autre, une volonté d’améliorer les conditions de vie de son prochain. Ces ingrédients réunis ont permis d’assurer des soins ophtalmologiques à toute une population du désert. Celle de Taghjijt en l’occurrence. En effet, ce ne sont pas moins de 1.870 personnes qui ont bénéficié d’auscultations oculaires offertes gracieusement par un staff médical de 90 médecins. Ces spécialistes bénévoles, venus de Suisse, France, Allemagne et Danemark, se sont organisés en groupes de 30 personnes chacun afin de pallier tous les besoins et répondre à toutes les demandes durant les douze jours qu’a duré la campagne médicale Optiswiss. Enfin de compte, 1.740 patients de tranches d’âge différentes ont reçu gratuitement des lunettes de correction de vue, adaptées à leurs besoins. Ce genre de service est difficilement accessible pour les habitants de cette collectivité rurale et ses douars reculés. Les soins ophtalmologiques sur ces lieux sont hors de portée pour les habitants du désert. Le plus proche ophtalmologue se trouve, en effet, soit à Guelmime, Tiznit ou Agadir, ce qui représente des frais à engager très lourds pour cette population qui vit dans la précarité. Les Sahraouis parcourent en effet jusqu’à 100 km pour bénéficier des services offerts et attendent parfois jusqu’à trois jours pour pouvoir être soignés. Les besoins et les attentes des patients pour améliorer leur vue sont énormes. Les conditions climatiques sont en effet très dures. «Le sable, la poussière et les UV entament le capital vie du système oculaire par des affections de tous types», note un spécialiste. Les opticiens et les ophtalmologues qui ont œuvré dans les missions d’Optiswiss sont unanimes. Tous disent en avoir retiré de l’émotion et de la satisfaction.
Pour rappel, cette caravane ophtalmologique a été organisée par le club des motards d’Agadir en partenariat avec la société Optiswiss (Bâle, Suisse), Jumbo Red Voyages et le ministère marocain de la Santé. Cette action humanitaire, qui s’est étalée du 23 avril au 06 mai 2013, a été réalisée avec l’appui de la wilaya de Guelmime-Smara, la délégation de la santé et l’Entraide sociale de Guelmime et la collectivité rurale Taghjijt.

Carte de visite
Optiswiss est le plus grand fabricant suisse de verres de lunettes. Son siège est situé à Bâle et la société emploie plus de 200 personnes. Depuis plusieurs années, la société organise des voyages dans le sud marocain sous forme d’actions humanitaires. Au fil du temps, c’est une passion qui a empreint les gens d’Optiswiss envers les populations sahariennes et leur mode de vie.

 

Fatiha NAKHLI

optiswiss.ch

source : leconomiste.com

 

logo-happyview

Happyview.fr, l’opticien militant du Net, associé à Malentille.com, son site de vente de lentilles correctrices, est heureux d’annoncer sa participation à la plateforme de solidarité ZeGive avec une opération de micro-don lancée en janvier dernier.

Le choix de participer à un élan de solidarité.

ZeGive propose aux internautes qui le souhaitent, après avoir effectué un achat sur Internet, d’arrondir le montant de leur paiement à l’euro supplémentaire, voire plus. Il leur suffit pour cela de cliquer sur le bouton « Give », qui est affiché sur les sites partenaires juste après l’étape du paiement. Un peu comme ils « likent » sur Facebook, ici les internautes pourront encourager et aider une association ou une autre par leur don, aussi petit soit-il.

Comme chaque site Internet participant à l’opération, Happyview.fr a fait un choix et a sélectionné l’association « SOS Villages d’Enfants ». Chaque micro-don effectué sur http://www.happyview.fr va ainsi directement servir la cause des enfants, en France et dans le monde.

Sur chaque don, ZeGive prend une commission de 5% des sommes versées, commission plafonnée à un montant maximum de 2,99€ par don. ZeGive adresse à chaque donateur un reçu fiscal qui recense tous ses micro-dons de l’année, lui permettant de bénéficier d’une déduction fiscale à hauteur de 75 % du montant des dons.

Cette forme de micro-don, ultra simple, permet d’atteindre des personnes qui ne font pas de dons habituellement, un public plus jeune que celui des donateurs traditionnels, habitué à Internet et sensible à son rôle « social ».  Ainsi, sur une paire de lunettes de soleil Ray-Ban New Wayfarer à 88,90€ http://www.happyview.fr/lunettes-de-soleil-ray_ban_new_wayfarer-7714.html, l’internaute choisira de payer 90€, ce qui restera toujours moins cher qu’en magasin puisqu’Happyview.fr pratique des prix 30% moins chers sur les montures de grandes marques !

Happyview.fr et SOS Villages d’Enfants, deux entités en affinité sur plusieurs points.

La qualité :

· Happyview.fr, avec son équipe d’opticiens diplômés, est très soucieux de la qualité du service qu’il apporte à ses clients, et cela fonctionne puisque le site enregistre un record de plus de 99% de clients satisfaits* ! Moins cher ne veut pas dire de moindre qualité.

· SOS Villages d’Enfants a pour mission la prise en charge, par un accompagnement de qualité, des enfants sans soutien parental ou en risque de le perdre, en France et dans le monde. Son objectif est de permettre à chaque enfant d’avoir une vie de famille.

La solidarité :

· Happyview.fr, dès son lancement, a été solidaire des 3 millions de Français qui ne peuvent pas s’équiper en lunettes de vue, et leur permet d’y voir clair quels que soient leurs revenus, parce que bien voir est un droit pour tous.

·SOS Villages d’Enfants est solidaire de tous les enfants qui ne peuvent pas bénéficier du soutien de leur famille. Apolitique et non-confessionnelle, elle vient en aide à un million d’enfants dans le monde et fait appel pour cela à la solidarité et la générosité des donateurs.

cp_happyview-zegive-sos-v.e._final.003

Le bonheur :

·  Qui dit Happyview pense au bonheur le plus élémentaire de bien voir, mais aussi au bonheur du service client impeccable apporté par le site.

· SOS Villages d’Enfants donne aux frères et sœurs le bonheur de grandir ensemble et de connaître les joies d’une vraie vie d’enfant

« Pour Happyview.fr, il est important de participer à un élan de solidarité dont notre société a bien besoin aujourd’hui », déclare Marc Adamowicz, Président fondateur d’Happyview.fr « Notre choix s’est tout naturellement porté sur SOS Villages d’Enfants dont nous nous sentons proches des valeurs fondatrices et dont le travail sur le terrain porte ses fruits, comme le nôtre à une autre échelle. »

« Ce partenariat avec ZeGive et le site Happyview.fr va permettre à SOS Villages d’Enfants de gagner en visibilité et de toucher une nouvelle cible de donateurs, ce qui est précieux à une période de crise où les dons sont pourtant très nécessaires » commente Gilles Paillard, Directeur Général de SOS Villages d’Enfants. « C’est une nouvelle approche des dons en ligne, en lien avec la réalité économique et sociale d’aujourd’hui : une petite goutte pour un océan de solidarité. Nous comptons sur l’effet de volume généré par la puissance du Web pour faire de tous ces petits ruisseaux une grande rivière qui nous permettra de continuer à faire grandir dans un environnement de qualité tous ceux dont nous avons déjà la responsabilité et de répondre à de nouveaux besoins ».

* chiffre mesuré par un organisme indépendant, la société Ekomi.

A propos d’Happyview.fr

Happyview.fr est le 1er opticien sur Internet agréé par la Sécurité Sociale. Grâce à la distribution par Internet, cet opticien nouvelle génération offre à tous une alternative aux lunettes trop chères en proposant un large choix de lunettes de vue de qualité à des prix jusqu’à 4 fois inférieurs à ceux des opticiens traditionnels : une monture et 2 verres correcteurs à partir de 39 € tout compris. Happyview.fr propose à des prix accessibles plus de 1.500 modèles de lunettes de vue et de lunettes de soleil, dont de grandes marques (Ray-Ban, Lacoste, Dolce & Gabbana, Burberry, Ralph Lauren, Persol, Puma, Armani, etc.). Happyview.fr est lauréat 2009 du « Réseau Entreprendre Paris ».

Pour plus d’informations, découvrez les offres du site sur : http://www.happyview.fr

A propos de SOS Villages d’Enfants

SOS Villages d’Enfants porte une conviction : le monde ne pourra avancer apaisé que lorsqu’il saura offrir une vraie enfance à chacun des siens.  SOS Villages d’Enfants France est une association apolitique et non confessionnelle, créée en 1956 en France, à partir d’un concept né en 1949 en Autriche. SOS Villages d’Enfants accompagne des frères et sœurs dont la situation familiale grave nécessite leur placement. Elle permet aux fratries de grandir ensemble, dans un cadre de vie de type familial,  en s’appuyant sur une relation éducative et affective durable nouée avec une éducatrice familiale, la mère SOS. Cette dernière est membre d’une équipe pluridisciplinaire qui accompagne chaque enfant de manière personnalisée.

Dans le monde, la mission de SOS Villages d’Enfants s’est élargie. Elle mène également des actions de renforcement des familles et de prévention de l’abandon et au-delà de sa mission d’accueil d’enfants, elle développe des programmes pour favoriser l’accès à l’éducation, à la formation professionnelle et à la santé. SOS Villages d’Enfants France est membre de SOS Villages d’Enfants International, première ONG privée d’aide à l’enfance dans le monde :

·  présente dans 133 pays et territoires

· 80 000 enfants et jeunes accueillis dans 533 villages d’enfants SOS

· plus de 2 300 programmes sociaux, éducatifs et de santé

Des lunettes pour le cambodge

By
octobre 30th, 2012

On organisent jusqu’à fin Décembre une collecte, alors Si Vous avez des vielles lunettes à nous envoyer….

plus d’infos :  blog@myopticien.com

 

Le Rotary club de Muret a reçu Aliou Ba, ancien directeur de l’école primaire de M’Balling au Sénégal.

Il a présenté le village et ses structures éducatives, dont le développement est soutenu par l’association humanitaire LHUSCI (Ligue humanitaire et sanitaire à caractère international), sous l’impulsion de Françoise Bouché qui a voyagé à de nombreuses reprises pour aider les villageois, acheminer les dons mais aussi soutenir l’aide à la création de nombreuses écoles dans cette région.

Il a tenu a remercier la population de Muret et les opticiens de la ville qui ont participé à la collecte de lunettes organisée par le Rotary au bénéfice des habitants du village.

La collecte continue pour un nouvel envoi début novembre car les besoins restent importants en matière de santé, et tout particulièrement en lunettes de soleil. Pour toute information et pour adresser vos dons, contactez le Rotary Club de Muret, par l’intermédiaire Georges Catalan.

source : ladepeche.fr

%d blogueurs aiment cette page :