Cinq assureurs veulent rejoindre le réseau de soins de Swiss Life

By
février 1st, 2013

Category: Business, santé

Carte-blanche-partenaires

Aviva France, Generali France, Pacifica, Sogecap et Thélem assurances ont signé une lettre d’intention en vue d’entrer au capital de Carte Blanche Partenaires, la plate-forme de santé détenue par Swiss Life.

Les plate-formes de santé lancées par des assureurs, des mutuelles ou des groupes de protection sociale ont le vent en poupe. Elles sont même en passe de devenir un standard sur le marché. Preuve de cet intérêt, cinq assureurs pourraient rejoindre bientôt celle de Swiss Life. Aviva France, Generali France , Pacifica (Crédit Agricole Assurances), Sogecap (Société Générale) et Thélem assurances ont annoncé jeudi 31 janvier avoir signé une lettre d’intention pour « étudier les modalités » d’une entrée au capital de Carte Blanche Partenaires aux côtés de Swiss Life, aujourd’hui actionnaire à 95 % (le courtier Henner détient les 5 % restants). Pour Swiss Life, qui restera majoritaire, il s’agit là de « favoriser son développement ».

Si elle aboutissait, une telle opération donnerait à Carte Blanche une toute autre dimension, puisqu’elle pourrait alors s’appuyer sur une base de 4,5 millions d’assurés, contre 2,5 millions aujourd’hui. Les autres grandes réseaux, comme Kalivia (Malakoff Médéric, Harmonie Mutuelles), Sévéane (Groupama, Pro BTP) ou Santéclair (Allianz, MAAF, MMA), comptent environ 6 millions de bénéficiaires potentiels chacun.

En affichant de tels chiffres, ces plate-formes peuvent davantage peser auprès des professionnels de santé. En contrepartie du volume de clientèle apportée, elles peuvent négocier les meilleurs prix et les meilleures prestations auprès des opticiens, des dentistes ou des audioprothéisistes. D’après un rapport de l’Inspection générale des finances, le prix d’une paire de lunettes achetée dans un magasin agréé peut ainsi être de 20% à 50% moins cher. Plus avantageux pour l’assuré, intéressant pour le professionnel de santé, ce système est évidemment aussi gagnant pour l’assureur. Comme le soulignent dans un communiqué les différents protagonistes concernés, il permet « d’accroître la maîtrise de santé des différents partenaires ».

Aviva, Generali, Société Générale, Pacifica et Thélem n’en sont pas à leur première initiative commune. Membres du GIE Karéo, les cinq groupes ont déjà uni leurs forces dans le domaine de la réparation automobile, pour là aussi essayer d’obtenir les meilleurs tarifs possibles auprès des garagistes.

LAURENT THÉVENIN

source : lesechos.fr


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :