Des opérations de testing sont envisagées auprès de médecins, dentistes ou opticiens afin de lutter contre les refus de soins et les soins différenciés.

By
février 7th, 2014

Category: Business

Contre les discriminations, pour une meilleure politique d’intégration en France. C’est l’objet de la feuille de route du gouvernement qui va être remis, mardi 11 février, à Matignon. Le document, dévoilé par I>Télé mercredi 5 février, s’appuie sur 44 propositions visant à renouveler l’approche des questions d’intégration en France.

Le précédent rapport sur l’intégration, qui avait été au Premier ministre en décembre 2013, a été enterré pour faire place à un document plus soft où il n’est d’ailleurs pas question de remettre en cause de la loi de 2004 interdisant le voile à l’école.

Toutefois, il se base en partie sur le rapport remis au gouvernement en février 2013 par le conseiller d’Etat Thierry Tuot qui dénonçait notamment le peu de reconnaissance faite aux anciens combattants issus des ex-colonies, les difficultés des chibanis à vieillir en paix en France ou encore la stigmatisation des musulmans en France.

Une des mesures du nouveau document préconise d’ouvrir et d’élargir les concours à des populations « pour lesquelles la fonction publique reste trop souvent méconnue ». Un objectif « d’augmentation du taux de réussite aux concours d’au moins 50% d’ici 2015 est même inscrit ». Des classes préparatoires pourraient permettre le développement des recrutements hors concours.

Des opérations de testing sont envisagées auprès de médecins, dentistes ou opticiens afin de lutter contre les refus de soins et les soins différenciés.

Dans l’enseignement, les programmes d’histoire devraient prendre en compte l’apport de l’immigration et des étrangers au passé commun, en s’appuyant sur « un panthéon renouvelé des figures historiques incarnant les grands mouvements politiques et artistiques ». Les « héros oubliés de l’Histoire de France issus de l’immigration » pourrait faire l’objet de films courts diffusés sur France Télévisions.

La feuille de route préconise d’améliorer l’accès au droit des populations immigrées retraitées. Elle envisage aussi une meilleure visibilité de certaines langues comme l’arabe, le mandarin et l’hindi. Elle prévoit également la création d’un « office franco-maghrébin pour la jeunesse » sans que l’on sache pour le moment quel sera le fond de cette structure.

source : saphirnews.com

Le contenu du document actuel n’est pas définitif. Selon Matignon, certaines des 44 propositions ont depuis été enlevées, d’autres ajoutées. Le rapport final sera remis mardi 11 février.


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :