Un Français sur 3 renonce à se soigner faute d’argent

By
octobre 16th, 2013

Category: santé

En 2013, 33 % des Français disent avoir renoncé ou reporté des soins médicaux en raison de difficultés financières, révèle un sondage CSA pour EuropAssistance.

Un-Francais-sur-3-renonce-a-se-soigner-faute-d-argent_exact441x300

Les 18-39 ans sont les premiers à ne pas se soigner faute de moyens. Le 7ème baromètre santé d’EuropAssistance confirme qu’en temps de crise, les Français rognent, plus que leurs voisins européens, leurs dépenses de santé. A titre de comparaison, ils sont 24% des Allemands, 20% des Italiens et 4% des Britanniques à avoir renoncé à des soins médicaux dans leur pays.

Malgré l’efficacité appréciée de son système de santé, la France connaît la plus forte augmentation de personnes ayant renoncé à se soigner pour difficultés financières comparés aux autres pays européens.

Les soins dentaires, les premiers boudés

Le sondage précise le type de soins le plus boudés par les Français : les soins dentaires arrivent en première position. Les Français renoncent ensuite aux achats de lunettes ou de lentilles de correction. Déjà, en septembre dernier, un sondage Ipsos pour les opticiens Krys pointait une baisse des consultations chez l’ophtalmologiste. Il indiquait que près de 7 Français sur 10 ont déjà retardé le moment de changer leurs lunettes par manque d’argent. Et 12% des personnes interrogées avouaient avoir renoncé aux soins oculaires.

Dans ce nouveau baromètre, on apprend qu’après les soins oculaires, les soins courants (consultation d’un médecin généraliste ou d’un spécialiste) constituent les soins sur lesquels les Français font l’impasse, suivis des soins lourds (opérations chirurgicales, examens ou traitements coûteux) et des achats de médicaments.

Malgré ces sacrifices, les Français restent confiants en leur système de santé. Ils qualifient de « bonne » son organisation. Seuls les Autrichiens et les Britanniques en disent autant de leur système de santé.

Ce sondage CSA a été mené par interviews téléphoniques en mai et juin 2013 auprès de 500 individus de 18 ans et plus par pays européen et 1 000 individus aux États-Unis, soit 5 000 interviews au total dans 9 pays.

source :topsante.com


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :