Israël : un immense espoir pour les aveugles

By
juin 6th, 2013

Category: Evènements, Technologie

Des scientifiques israéliens ont mis au point une technologie qui pourrait permettre à des personnes aveugles de naissance de recouvrer la vue, avec l’aide d’une lentille de
contact bionique.

La technologie consiste en une minuscule caméra qui reçoit l’information visuelle de l’environnement et transmet des signaux à une lentille de contact bionique. La lentille de contact transmet les signaux à la cornée via les électrodes et de là vers les zones sensorielles du cerveau, générant un stimulus qui simule l’information visuelle.

Le professeur Zeev Zalevsky, chef du génie électrique et nanophotonique à l’Université Bar-Ilan, qui a dirigé l’équipe de recherche, explique: “Cette technologie est une bonne nouvelle pour l’humanité, en particulier parce qu’elle apporte la vue aux personnes  aveugles de naissance sans nécessiter une intervention chirurgicale ou endommager d’autres sens ou organes vitaux”. Au cours des dernières années, plusieurs entreprises du monde entier ont développé un œil bionique, mais tous reposent sur une technologie sans grand secours pour les aveugles de naissance car il s’agit d’un système contournant la rétine et destiné exclusivement à ceux qui souffrent de dégénérescence rétinienne.

Il se compose d’une petite caméra implantée dans l’œil qui transmet des signaux électriques directement aux nerfs attachés à la rétine, tout en produisant une stimulation visuelle. En outre, ce système est invasif et nécessite une intervention chirurgicale. Il dépend aussi de la stimulation des zones du cerveau qui contrôlent la vue, et sont développés durant l’enfance. Cela rend cette petite caméra inadaptée aux aveugles de naissance, puisque dans ce cas, les zones du cerveau ne se sont jamais développées.

Cette technologie est utilisée par la société américaine Second Sight, la société allemande Retina Implant AG, la société australienne Vision Bionic. La résolution visuelle des yeux bioniques actuels est d’environ 16 pixels, par opposition à un million (1 méga) de pixels dans un œil humain. Les personnes ayant des implants oculaires bioniques peuvent distinguer la lumière de l’obscurité, mais ce n’est pas suffisant pour distinguer des objets, des lettres, ou encore pour avoir une indépendance de mouvement.

Par opposition, la nouvelle technologie israélienne est non-invasive et permettra aux aveugles de naissance, de recouvrer la vue.  Le professeur Zalevsky explique: “La nouvelle technologie tente de résoudre les problèmes technologiques de l’œil bionique existant pour permettre même aux personnes aveugles de naissance,(chez qui la région du cerveau qui traite l’information visuelle n’est pas développée), de voir”. La lentille bionique stimule les nerfs cornéens de la partie externe de l’œil, qui sont connectés aux zones du cerveau qui traitent l’information sensorielle. La mini caméra est dotée d’un compresseur d’image et d’un amplificateur de signal électrique situé à l’extérieur du corps du patient, et pouvant être fixé à ses lunettes. Des techniques de très haute résolution sont utilisées pour encoder une image d’un grand nombre de pixels et la compresser en quelques pixels.

Le professeur Zalevsky explique : “L’encodage permet la compression de visions statiques ce qui réduit le nombre de pixels, tout en permettant une transmission de l’information visuelle similaire à la vision d’une personne en bonne santé”. L’informations compressée est transmise, après avoir été amplifiée électriquement, à partir de la caméra par wireless vers une lentille de contact bionique disposée dans l’œil. La lentille disposera de 10.000 mini-électrodes minuscules permettant la stimulation de la cornée. Selon Zeev Zalevsky : “la cornée est la partie de l’œil le plus riche en nerfs sensoriels; elle a des dizaines de milliers de points sensoriels auxquels les minuscules électrodes de la lentille peuvent se connecter.” Il est déjà possible aujourd’hui de disposer des électrodes minuscules sur des lentilles de contact qui paraissent transparentes. Les électrodes stimulent les points sensoriels de la cornée par la transmission d’une tension, sans contact direct avec la cornée, du fait de l’amplification du signal compressé dans le dispositif externe. Les stimuli sont transmis depuis la cornée via le système nerveux vers les diverses régions du cerveau qui traitent l’information visuelle.

“De cette façon, même une personne qui est aveugle de naissance peut voir. Chez les personnes aveugles, les zones sensorielles qui reçoivent l’information de la cornée sont développées, comme les régions leur permettant de lire le braille avec le sens du toucher”, explique Zalevsky. Il dit que la nouvelle technologie est comme “une lentille en braille qui permet aux aveugles de voir d’une manière similaire à la lecture en braille.”

La technologie de l’université Bar-Ilan doit encore être approuvée pour les essais cliniques. Mais au cours des derniers mois, la faisabilité du système a été testée sur 10 sujets voyants avec un modèle simulant la lentille bionique, qui transmet des stimuli au doigt plutôt qu’à la cornée. Les scientifiques ont appris aux sujets testés à décoder des images simples, puis à transmettre, avec des signaux des doigts, des images reçues par une caméra externe.

A ce stade le stimulus visuel chez les sujets permet une vision spatiale en noir, blanc et gris, en basse résolution de 100 pixels. ”Mais la lentille véritable est composée de 10.000 électrodes qui permettent la réception d’images visuelles de résolution beaucoup plus élevée, et peut-être la couleur dans l’avenir”, dit Zalevsky.

Cette technologie sera présentée à la conférence BioMed en Israël au mois de Juin 2013.

source : siliconwadi.fr

 


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :