LightVision : des lunettes à réalité augmentée par projection d’images sur la rétine

By
mars 7th, 2013

Category: Evènements, Lunettes

logo-lightvision1

La société LightVision développe actuellement un projet de lunettes qui pourraient bien bouleverser le quotidien des personnes âgées atteintes de DMLA. Gros plan sur cette innovation capable de projeter des images directement sur la rétine.

LightVision : pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de DMLA

Le vieillissement s’accompagne bien souvent de troubles de la vue allant jusqu’à entraîner une cécité partielle. On entend surtout parler de la DMLA – dégénérescence maculaire liée à l’âge – mais d’autres maladies comme les dystrophies maculaires, la rétinopathie diabétique ou les glaucomes provoquent à moyen terme des troubles visuels extrêmement handicapants.

« Le but de LightVision est d’aider visuellement les personnes atteintes de DMLA, maladie qui touche environ 1,5 million de gens en France et plus de 60 millions dans le monde. Cette maladie du centre de la rétine entraîne petit à petit la perte de la vision centrale, obligeant le malade à utiliser sa vue périphérique, malheureusement très peu précise et peu sensible aux contrastes et aux couleurs », explique Olivier AÏT, l’un des deux ingénieurs informaticiens EPITECH ayant développé la partie logicielle du projet.

Le système LightVision et la réalité augmentée

C’est Daniel AÏT-YAHIATENE, inventeur du système LightVision et directeur général de la société, qui a eu l’idée de développer une paire de lunettes à réalité augmentée équipée d’une caméra.

« Cette caméra, placée sur les lunettes, va filmer l’environnement en face du malade. Ces images seront éventuellement retouchées au niveau de la luminosité, des contrastes, ou zoomées, puis transmises à un système optique qui les projettera directement sur la partie encore saine de la rétine. Le système étant couplé à une technologie de suivi de la pupille, les images seront toujours retranscrites au bon endroit de la vue », précise Olivier AÏT.

Les personnes atteintes de DMLA peuvent ainsi visualiser de manière optimale la scène qui se déroule sous leurs yeux, profiter d’une luminance amplifiée qui facilite notamment la lecture, et apprécier des images agrandies qui leur permettent de ne passer à côté d’aucun détail.

Récompensé lors des éditions 2010 et 2011 du concours organisé par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et OSEO, le système LightVision devrait voir le jour d’ici un an à un an et demi.

source : gerontechnologie.net


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :