NIMO un nouveau capteur de front d’onde

By
juillet 11th, 2012

Category: Evènements, Technologie, Verres

Tagged with:
Une PME belge brevette un nouveau capteur de front d’onde.
L’instrument NIMO, commercialisé par Lambda-X, permet le contrôle des performances optiques des verres de lunette, des lentilles de contact et des implants intraoculaires.

La nouvelle technologie baptisée « Schlieren à décalage de phase » consiste à mesurer des déviations lumineuses (dérivée du front d’onde) sur 1000 x 1000 points et d’en déduire les caractéristiques du composant. La lentille à mesurer est imagée au travers de lentilles sur une caméra. La source lumineuse active est placée au plan focal d’une première lentille. De cette façon, à l’image de la lentille mesurée se superpose une illumination modulée par la source lumineuse. Plus la focale de la lentille à mesurer est faible, plus on retrouvera de franges de Schlieren codant les déviations lumineuses en niveaux de gris sur la caméra.

La mise en place d’un décalage de phase, de la même manière qu’il est utilisé dans un interféromètre, permet alors une mesure complète de la dérivée du front d’onde. La carte de modulation fait aussi apparaître les détails géométriques et cosmétiques du composant tandis que la carte de puissance met en évidence le détail des propriétés optiques.

Ce capteur de front d’onde fait donc bien mieux que les focomètres standards, incapables de caractériser les lentilles intégrant des aberrations sphériques, des corrections toriques, ou des fonctions multifocales. NIMO est donc très complet pour le contrôle des performances optiques des verres de lunette, des lentilles de contact et des implants intraoculaires.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

source : techniques-ingenieur.fr


You must be logged in to post a comment.

%d blogueurs aiment cette page :